Croisières culinaires en Asie du Sud-Est : Quels plats traditionnels apprendre à cuisiner ?

janvier 20, 2024

L’Asie du Sud-Est, une région aux mille et une saveurs, se démarque par sa diversité culturelle et gastronomique. Voyage et cuisine sont les mots-clés de cet article où l’on abordera spécifiquement la cuisine vietnamienne lors de votre périple en croisière. Imaginez-vous en train de déambuler dans les ruelles de la vieille ville de Hanoi, de flâner sur le pont de la ville de Hue en fin de journée, ou de vous baigner dans la baie d’Halong sous le clair de lune. Mieux encore, imaginez-vous en train de faire tout cela tout en apprenant à cuisiner les plats traditionnels du Vietnam.

Apprenez la cuisine vietnamienne à Hanoi

Hanoi, la capitale du Vietnam, est réputée pour sa richesse historique et culturelle. Mais ce que vous ignorez peut-être, c’est que cette ville est un véritable paradis pour les amoureux de la cuisine.

A lire aussi : Croisières pour les amateurs de sports extrêmes : Quelles activités sont proposées ?

Lors de votre première journée à Hanoi, laissez-vous emporter par la symphonie des odeurs et des saveurs qui émanent des échoppes de rue. Ici, vous découvrirez le fameux Pho, une soupe de nouilles au bœuf ou au poulet, qui fait la fierté des habitants. Mais Hanoi ne se limite pas à ce plat, vous y découvrirez aussi le Bun Cha, des boulettes de porc grillé servies avec des nouilles de riz et une sauce aigre-douce, ou encore le Banh Mi, un sandwich vietnamien très apprécié.

Naviguez vers la baie d’Halong et cuisinez à bord

Après Hanoi, mettez le cap vers la baie d’Halong, un site incontournable du Vietnam. À bord de votre croisière, vous aurez l’occasion d’apprendre à cuisiner les plats emblématiques de cette région, sous la houlette d’un guide culinaire chevronné.

Sujet a lire : Croisières pour les amateurs d’archéologie sous-marine : Comment participer à des fouilles ?

Au programme : la préparation du Cha Ca, un plat de poisson grillé aux herbes et servi avec des nouilles de riz, typique de la baie d’Halong. Vous découvrirez également comment confectionner les rouleaux de printemps, une spécialité vietnamienne connue dans le monde entier.

Croisière gastronomique à Hue et dégustation de plats royaux

Changez de cap et dirigez-vous vers Hue, l’ancienne capitale impériale du Vietnam. Cette ville chargée d’histoire est célèbre pour sa cuisine raffinée, autrefois réservée à la royauté.

En effet, Hue est reconnue pour sa cuisine élaborée, complexe et savoureuse. Pendant votre escale, ne manquez pas d’apprendre à cuisiner le Banh Khoai, une sorte de crêpe croustillante garnie de crevettes, de porc et de germes de soja, typique de cette région.

Initiation à la cuisine cambodgienne à Phnom Penh

Après le Vietnam, pourquoi ne pas poursuivre votre circuit gastronomique jusqu’au Cambodge ? Phnom Penh, la capitale, est une étape incontournable de votre voyage culinaire.

Ici, vous aurez l’occasion de vous initier à la cuisine cambodgienne, avec son riz parfumé, ses soupes de poisson aromatiques et ses délicieux currys. Le plat national, le Amok, un curry de poisson cuit à la vapeur dans des feuilles de bananier, vous fera fondre de plaisir.

Balade gourmande nocturne à Siem Reap

Terminez votre périple culinaire par une balade gourmande dans les rues de Siem Reap, une petite ville du Cambodge non loin des célèbres temples d’Angkor.

La nuit, la ville s’éveille et les échoppes de rue se mettent à préparer des plats savoureux. C’est le moment idéal pour apprendre à cuisiner le Lok Lak, un sauté de bœuf mariné, typique de la cuisine cambodgienne.

Votre voyage culinaire en Asie du Sud-Est vous emmènera à travers des paysages époustouflants, des villes vibrantes d’histoire et de culture, et vous initiera à une gastronomie riche et variée. Un périple inoubliable à vivre sans modération.

Les merveilles de la cuisine du Sud du Vietnam : Delta du Mekong et Chi Minh ville

Après le Cambodge, reprenons notre circuit Vietnam et dirigeons-nous vers le sud du pays. Ici, la cuisine se distingue par l’utilisation abondante de coco, de riz et de fruits de mer. Le delta du Mekong, avec son labyrinthe de rivières et d’îles, est l’endroit idéal pour découvrir cette cuisine si particulière.

Au cours de votre escale dans le delta du Mekong, n’oubliez pas de participer à un cours de cuisine où vous apprendrez à préparer les incontournables de la région. Parmi ceux-ci, le Banh Xeo, une crêpe croustillante garnie de crevettes, de porc et de germes de soja, ou encore le Canh Chua Ca, une soupe aigre de poisson typique de la région. Les fruits exotiques, omniprésents dans le delta, sont aussi utilisés dans de nombreux desserts que vous pourrez apprendre à confectionner.

Ensuite, votre croisière culinaire vous mènera à Chi Minh Ville, l’ancienne Saigon. Cette métropole dynamique est un véritable creuset culturel et culinaire. Ici, vous aurez l’occasion de déguster le Pho, le Banh Mi ou le Bun Cha, mais aussi de découvrir des plats plus méconnus, comme le Cao Lau, des nouilles de riz servies avec du porc laqué et des herbes aromatiques, ou le Banh Cuon, des crêpes de riz roulées et garnies de porc et de champignons.

Découverte des spécialités culinaires du Nord du Vietnam : Parc National de Ba Be à Hanoi

De retour dans le nord du Vietnam, dirigez-vous vers le parc national de Ba Be. Dans ce cadre naturel exceptionnel, découvrez des plats typiques de la région, à base de poissons d’eau douce, de légumes locaux et d’herbes sauvages.

Après un déjeuner à l’hôtel, partez en excursion dans le parc pour dénicher les ingrédients nécessaires à la préparation des plats locaux. Sous la supervision d’un guide culinaire, apprenez à préparer le Ga Nuong, un poulet grillé mariné dans une sauce à base de citronnelle, de piment et de miel, ou le Ca Kho To, un plat de poisson caramélisé cuisiné dans un pot en argile.

Enfin, retournez à Hanoi pour une dernière étape culinaire. Ici, ne manquez pas les cours de cuisine où vous pourrez perfectionner vos compétences culinaires. Apprenez à cuisiner le Bun Thang, une soupe de nouilles aux œufs, au poulet et au porc, typique d’Hanoi, ou le Nem, des rouleaux de printemps vietnamiens reconnus dans le monde entier.

Conclusion

Votre voyage culinaire à travers l’Asie du Sud-Est s’achève, riche en découvertes gustatives et rencontres. Du Vietnam au Cambodge, en passant par le Laos, chaque escale a été l’occasion d’apprendre à préparer des plats traditionnels, de découvrir de nouvelles saveurs et de comprendre l’importance de la gastronomie dans ces cultures.

Et si la cuisine est un voyage en soi, elle est aussi un reflet des paysages traversés, des rencontres faites et des cultures découvertes. En apprenant à cuisiner ces plats traditionnels, vous ramenez chez vous un morceau de l’Asie du Sud-Est, une manière de prolonger ce voyage extraordinaire à travers les saveurs et les parfums de cette région du monde.

Votre agence de voyage sera ravie de vous réserver une cabine pour une prochaine croisière culinaire en Asie du Sud-Est. Qui sait, peut-être serez-vous tenté par un nouveau circuit Vietnam, Cambodge, Laos ou pourquoi pas en Thaïlande ou en Malaisie ? Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas : le voyage est aussi dans l’assiette.